Fil d'informations rss Actualits

Mentalo - La nouvelle économie avec un zest de détente

samedi 1 avril 2006

La vidéo du poisson d'avril

Et oui, vous l'attendiez tous, voici donc ma contribution du 1er avril : une vidéo de dressage de poissons ! Tout à fait, de dressage de poissons rouges même ! Comme quoi, ils sont pas totalement foufou à force de tourner en rond dans leur bocal :D

Alors qu'en pensez-vous ? montage ou pas montage ?

D'où vient le fameux poisson d'avril ?

Plutôt que de vous faire un poisson d'avril (quoique ;) ), je vais vous raconter une histoire : la légende du poisson d'avril.

Pourquoi le "1er avril" ?
L'origine de cette vaste plaisanterie remonte en l'an 1564. A cette époque, le roi Charles IX décidait que l'année civile débuterait le 1er Janvier et non plus le 1er Avril comme cela était le cas à ce moment là (En fait, l'année civile n'a jamais débuté un 1er avril comme nous l'indique Wikipedia). Ce changement a également décalé la cérémonie que l'on pouvait faire en début de chaque année. Ainsi, certaines personnes ont continué à célébrer la nouvelle année en Avril en offrant cadeaux et présents. La date réelle étant donc le 1er Janvier, les cadeaux d'avril se sont transformés en farces et blagues afin de piéger les autres.

Pourquoi le "poisson" d'avril ?
Il existe ici plusieurs explications mais apparemment cela viendrait des cadeaux que l'on faisait au mois d'avril, de ce même siècle, durant cette période de fin de carême. Les cadeaux étaient souvent alimentaire et il s'agissait plus particulièrement de poisson (la viande étant interdite chez les chrétiens durant cette période). Ainsi, dés que les blagues se développèrent, l'une des plus courantes était d'offrir un faux poisson.
L'autre explication est plus proche du "Pourquoi le "1er avril" ?" : en fait les gens n'avaient pas trop apprécié le changement de date pour la nouvelle année. Par conséquent, ils décidèrent de se rebeller et d'offrir de faux cadeaux pour célébrer la nouvelle année et le cadeau favori était le poisson.

A voir : Wikipedia et l'internaute